31/08/2010

Sarkon et Berluskon I nuovi mostri - Tous à la mer !

 

sarkozy_176.jpg

berlusconi_4.jpg

kadhafi.jpg- Pronto, Nico, je t'appelle pour te dire que j'ai une solution pour nous  avec nos Rroms

 

- Silvio, c'est à mon tour de te faire le baise-main.

- Tu te souviens de mon ami Kadhafi ? Celui qui est venu avec sa tente à l'Elysée chez toi , tu sais le berger des Syrtes qui a laissé ses moutons derrière ? Cette fois-ci il a laissé ses moutons et a  engagé une escorte de nos plus beaux mannequins en Italie pour distribuer le Coran, j'avais une peine folle à me concentrer, avec toutes ces nanas autour de nous. Du coup , je lui ai baisé la main. Puis nous avons inauguré une nouvelle ère, il se propose de faire rempart contre l'Afrique, un mur infranchissable et de récupérer tous les indésirables.

 

- Silvio, tu dis quoi, tu ne manques pas d'air ?

- Non, nouvelle ère !!! Alors voilà mon idée, pour marquer la fin du colonialisme, on lancera la nouvelle ère, celle  de l'esclavagisme. On établit un pont entre l'Italie et la Libye et on y envoie tous les indésirables, on appelera ça le contrôle de l'immigration.  On versera 5 milliards à  la Libye. Je te propose qu'on regroupe  toi et moi, tous les immigrés clandestins d'Europe et tous ceux qu'on veut pas. On les installe dans des camps en Italie et on les envoie direct là-bas, on exigera  ensuite 8 milliards des  autres pays européens. Je propose qu'on n'en versera  que 5 au barbare, AH ! excuse ma langue a fourché, je voulais dire au barbelé libyen et  on se partage la différence !!

-  C'est cher pour balancer des gens à l'eau et les laisser être bouffés par les poissons.  Notre  copain pense s'y prendre comment ?

- C'est simple, il empoche l'argent et il les balance tout de suite à la mer, rapidement. selon lui, ça coûte moins cher que de les nourrir.  C'est peut-être la meilleure solution pour résoudre notre problème fratello mio ! Mais, il paraît qu'il y a déjà trop d'Africains balancés dans l'eau et qui flottent et que même les poissons en font carrément des indigestions tellement y en a . Mais en s'y prenant bien et en organisant ça de façon méthodique: les Africains déversés dans l'eau la nuit, les Rroms le matin, et tous les autres l'après-midi ça devrait le faire. T'en penses quoi , NIco, mon chou ? c'est-y pas une bonne idée de ton bon pote qui pense toujours à toi ?


- T'es vraiment le meilleur, Silvio, t'es un surdoué "nonno"


19:05 | Tags : sarkozy, berlusconi, kadhafi | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

25/08/2010

SARKON ET BERLUSKON I NUOVI MOSTRI -DEUX CERVEAUX REPTILIENS

berlusconi.jpgsarkozi[1].jpg - Silvio, comment va, mon vieux ! Ici, ça pourrait aller mieux, tu sais ce que c'est la rentrée en France.  Ils m'attendent tous au tournant. Les rentes, le chômage, les restrictions budgétaires. Les Rroms, voilà pas que l'Eglise s'y met, elle aussi.  Je repars direct au Cap Nègre en vacances.   En plus mon docteur a demandé un scanner de mon crâne, ils ont identifié une anomalie.

- Managgia ! Et ils ont trouvé quoi,  mon p'tit Nico ?

- Tu devineras pas Silvio, c'est surprenant ! mon docteur dit que j'ai le cerveau reptilien surdéveloppé alors qu'il devrait être plutôt réduit et qu'il écrase le né-cortex et le limbique.

- Poverino ! Et ça fait quoi au juste d'avoir un gros cerveau reptilien qui mange toute la place dans la tête  ?

- Ben le médecin, il me dit que c'est un cerveau primitif, archaïque et primaire qui aurait environ 400 millions d'années. Il remonterait à l'époque des poissons. Que c'est un cerveau rigide et compulsif, il n'aime ni la nouveauté, ni le changement.

- Alors mieux vaut être un requin qu'un poisson rouge, t'es pas d'accord,  mon p'tit Sarko ? Est-ce que tu souffres ?

- Pas du tout, mais la Faculté précise qu'on ne souffre pas personnellement  mais qu'on est toujours sur la défensive, la protection du territoire et de l'espèce et que ce cerveau reptilien mal vécu serait à l'origine des pogroms et des génocides, de la xénophobie et de la haine raciale. Ce sont des cases vides qu'on remplit avec nos peurs ancestrales et primaires.

- Oh  Dio mio ! Le diagnostic est sérieux.   Heureusement que ça ne te touche pas personnellement, fratello mio, si toi tu te sens bien, c'est le principal !  En y réfléchissant bien, je me demande si moi aussi, je n'aurais pas un cerveau reptilien surdéveloppé, c'est aussi le cerveau des oiseaux, n'est-ce pas ?

- Des oiseaux et des serpents, Silvio !

- Parfois, je me sens comme un petit moineau, tout m'effraie et je finis par ramper comme un serpent devant la Lega :  les Noirs, les jaunes, les Roumains, ma femme, du moins mon ex.....  , tout m'effraie. C'est fou, c'est pour cela qu'on s'est tout de suite entendus, toi et moi,  nous sommes sur la même longueur d'ondes de nos cerveaux reptiliens.  Tu vois, je n'ai même pas besoin d'un scanner, je le sens vraiment là, présent qui prend toute la place :  Piou ! Piou ! Piou !

 

 

 

18:20 | Tags : sarkozy, berlusconi | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

24/08/2010

Sarkon et Berluskon I nuovi mostri - Aiuto, Silvio ! Je suis déchu de ma nationalité française

berlusconi_4.jpg

sarkozy_176.jpg

- Silvio, la France est devenue un pays épouvantable. J'ai été déchu de ma nationalité française pour corruption. C'est un apatride que t'as au bout du fil.

- Mon pauvre Nico ! Mais qui est l'imbécile qui a fait passer cette "bella cretinata":  la loi de destitution de la nationalité française appliquée aux criminels d'origine étrangère  ?

- Moi ! Mais les Français n'ont rien compris,  c'était destiné aux Rroms et à tous les autres naturalisés français ou à des français nés en France de parents étrangers, mais pas leur Président, bordel !  Ils pigent rien ces gens dans ce pays, ma parole, faut lui faire un dessin à ce peuple.

- Courage, mon vieux ! Fais comme moi, en Italie,  les voleurs sont considérés comme  criminels pour des vols allant  jusqu'à 500'00 euros après ce n'est plus du vol, c'est du business, c'est avoir le sens des affaires. Crois-moi si je m'étais laissé faire, ils auraient déjà réussi à me mettre au clou depuis des années pour corruption.  Suis mon exemple, tu fais changer les lois avec effet rétroactif, tu demandes l'immunité avec quelques entourloupes législatives. L'immunità !  L'immunità !  Y a que ça de vrai en Italie comme en France, du reste.  Quant aux journalistes, un conseil de ton "nonno" , cette engeance, ces fouineurs toujours à farfouiller dans tes affaires, tu leur cloues  immédiatement le caquet, avec la censure.   Idem pour   l'opposition, broyée, réduite au silence.

-  Et si je n'y arrive pas. Je deviendrai un de ces gars du voyage, à errer en Hongrie ou ailleurs dans une roulotte , chassé de partout. Quel cauchemar !

- Ma non ti preoccupi !  "Nonno" t'accordera le statut de réfugié à toi et à Carlita en Padanie, mon futur  royaume indépendant. Mes copains de la ligue du Nord apprécient beaucoup ta politique du kärcher, ils t'ont même félicité récemment, je crois. Il paraît que ton nom Sàrkozy désignait les  bannis pour grave délit et condamnés à vivre dans la boue.  Ce ne sera que la deuxième fois, mon p'tit Nico. Tu verras avec les fangeux de la Padanie, tu te sentiras comme chez toi.

- T'es trop bon avec moi, Silvio, j'ai une sacrée dette à ton égard.

- Tout le plaisir est pour moi,  quant à la dette , notre Carlita en passant fera largement l'affaire, amore mio, Nico. Tu dois bien ça  au futur royaume de Padanie et à son roi.  Ah ! Padania, notre royaume, notre réserve à nous, un Paradis sans noirs, sans rroms, sans bougnouls, être seulement entre Italiens, blancs et bons  catholiques en paix avec le Bon Dieu.   Enfin !  Exception faite de toi, on t'appelera Niccolo il Francese, ma scusi ex-francese. T'apprendras rapidement l'Italien et t'oublieras ton accent,  faire oublier que t'es un étranger et presto, on n'aime pas  les étrangers en Padanie, tu comprends ça, hein, toi qui viens de France, on aime rester entre nous !!!

 

23:53 | Tags : sarkozy, berlusconi | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

17/08/2010

Sarkon et Berluskon I nuovi mostri - la guerre des escargots

 

berlusconi_4.jpgsarkozy_176.jpg-       Salut mon p'tit Nico ! come stai. T'as passé des drôles de vacances mon vieux, j'ai lu la presse  !

-       Tu parles Silvio, entre Grenoble, les "bougnouls", les "Africains"  et les "Rroms", c'est du délire. Heureusement qu'il y a Cap Nègre pour oublier les pauvres, c'est le seul nègre en France qui ne me dérange pas. J'y suis allé avec ma Carlita en Falcon 7 X

-       Tu dis quoi, vidéo X ?

-       Non Falcon

-       Falcone le juge ?

-       Mais non !  Mon avion ! Tu deviens dur d'oreille "nonno"

-       Et les "Zingari"  vers la  Roumanie, t'en as exporté combien ?

-       Bah ! Jamais assez, on a rasé leurs camps.

-       Che bravo !  Si au moins on pouvait les brûler, ce serait plus simple et moins coûteux.

-       Les Tsiganes de Roumanie, ils  veulent se venger sur les élevages d'escargots français. Je suis dans la merde, Silvio ! En France, on en bouffe 30'000 tonnes par an vivants. C'est comme si on t'explosait la pasta en Italie.

-       Porca miseria, poverino Nico !

images.jpg-       Après la crise, le chômage, l'affaire Bettencourt me voilà coulé vivant dans la bave d'escargot en Roumanie. Quand ils viennent pas te bouffer ton pain en France, ils te bousillent  tes mollusques.

-       Et comment ils comptent s'y prendre ?
-     Les virés de France vont jeter tous leurs déchets et toutes leurs misères sur nos  escargots d'élevages français à  Alba Iulia ! Y en même qui prévoient de leur balancer leurs excréments pour se venger ! On finira en plus par bouffer du Tsigane sans le savoir .....

-    Les pauvres ont de ces drôles d'idées !! Tu diras quoi aux Français ?

-   Que la baguette n'augmentera  que d' 1 Euro, ça détournera leur attention des limaçons et il faut chercher l'argent là où on peut, je profite de l'embargo russe pour faire du pognon. Les caisses de l'Etat sont vides

-   Meraviglioso, tu m'as donné une idée de génie. J'en profite aussi et j'augmenterai le prix de la pasta. Un Bacio, fratello mio, nous sommes des génies et n'oublie pas, tu peux compter sur ton Silvio. Comme d'habitude une bise sur le grain de beauté de Carla- bellissima, fesse gauche.  Un cadeau à l'Italie, tu lui dois bien ça  pour ses bons conseils !

 

 

 

 

20:21 | Tags : sarkozy, berlusconi | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

14/08/2010

De Sárközy à Sarkozy - c'est la musique et les accents qui changent

sarkozy-priere.jpgLe Sarkozy qu'on connaît, c'est celui qui s'est défait de tous ses accents, qui les a extirpés de sa vie comme des verrues qui dérangent, il les  arrachés  à son nom comme une honte pour oublier et faire oublier ses origines.  Donc le nom du Président français en réalité s'écrit  bien Sárközy et se trouve être d'origine hongroise. Il s'est présenté sous un faux nom aux présidentielles, gênant pour un Président, vous avouerez, n'est-ce pas ?

Nom courant aussi chez les Rroms de Hongrie, de là à ce que notre Sarkozy à nous soit un rrom il n'y a qu'un pas.  En l'occurrence, j'ai identifié un musicien Sárközy qui joue dans les  Cigánski diabli / Les Diables rroms.  Et  si le nôtre était l'un d'eux ?  Un endiablé qui a oublié ses accents, le rythme et la chanson, il ne nous offre plus que de la cacophonie bruyante et qui de surcroît nous fait une crise d'identité en s'attaquant particulièrement aux Rroms. Mais pardi ! ceci explique cela. Vieille nostalgie enfouie dans l'inconscient de notre "Sárközy" , il a épousé une chanteuse, pour  rester tout près, très près, si près  de la musique. D'autres signes de cette quête identitaire à l'aveugle , son ex-femme portait le nom de Cécilia Ciganer,  son  grand-père était  roumain et tzigane de Transylvanie, Ciganer vient de Zigeuner qui veut dire tzigane en allemand.

Et il n'empêche qu'on ne  m'aurait pas dit que ce petit-là  était le président de la République française, je vous jure, je l'aurais pris pour un rrom et je lui aurais même donné la pièce s'il me l'avait demandée   !!! C'est quand même fou la ressemblance, à s'y méprendre.

En attendant que le nôtre  améliore ses gammes et assume ses accents accolés à son nom d'origine,  faisons un dernier petit exercice  pour l'oreille :  prononcer Sárközy en Hongrois  - Le S proche du SH anglais -Le á désigne un a long - Le ö comme le eu français - Donc  SHAAAARKEUZI !

Signé Djemâa Chraïti - du circonflexe au tréma, pas besoin d'être hongrois, ni président  pour habiller  si joliment son nom .......

 

Ecoutons de la vraie musique d'un Sárközy qui a encore l'oreille musicale, lui !

 

et encore écoutons le fameux et inoubliable Sárközy József

 

 

 

 

19:08 | Tags : sárközy, sarkozy | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | |

De Sárközy à Sarkozy - c'est la musique et les accents qui changent

sarkozy-priere.jpgLe Sarkozy qu'on connaît, c'est celui qui s'est défait de tous ses accents, qui les a extirpés de sa vie comme des verrues qui dérangent, il les  arrachés  à son nom comme une honte pour oublier et faire oublier ses origines.  Donc le nom du Président français en réalité s'écrit  bien Sárközy et se trouve être d'origine hongroise. Il s'est présenté sous un faux nom aux présidentielles, gênant pour un Président, vous avouerez, n'est-ce pas ?

Nom courant aussi chez les Rroms de Hongrie, de là à ce que notre Sarkozy à nous soit un rrom il n'y a qu'un pas.  En l'occurrence, j'ai identifié un musicien Sárközy qui joue dans les  Cigánski diabli / Les Diables rroms.  Et  si le nôtre était l'un d'eux ?  Un endiablé qui a oublié ses accents, le rythme et la chanson, il ne nous offre plus que de la cacophonie bruyante et qui de surcroît nous fait une crise d'identité en s'attaquant particulièrement aux Rroms. Mais pardi ! ceci explique cela. Vieille nostalgie enfouie dans l'inconscient de notre "Sárközy" , il a épousé une chanteuse, pour  rester tout près, très près, si près  de la musique. D'autres signes de cette quête identitaire à l'aveugle , son ex-femme portait le nom de Cécilia Ciganer,  son  grand-père était  roumain et tzigane de Transylvanie, Ciganer vient de Zigeuner qui veut dire tzigane en allemand.

Et il n'empêche qu'on ne  m'aurait pas dit que ce petit-là  était le président de la République française, je vous jure, je l'aurais pris pour un rrom et je lui aurais même donné la pièce s'il me l'avait demandée   !!! C'est quand même fou la ressemblance, à s'y méprendre.

En attendant que le nôtre  améliore ses gammes et assume ses accents accolés à son nom d'origine,  faisons un dernier petit exercice  pour l'oreille :  prononcer Sárközy en Hongrois  - Le S proche du SH anglais -Le á désigne un a long - Le ö comme le eu français - Donc  SHAAAARKEUZI !

Signé Djemâa Chraïti - du circonflexe au tréma, pas besoin d'être hongrois, ni président  pour habiller  si joliment son nom .......

 

Ecoutons de la vraie musique d'un Sárközy qui a encore l'oreille musicale, lui !

 

et encore écoutons le fameux et inoubliable Sárközy József

 

 

 

 

19:08 | Tags : sárközy, sarkozy | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | | |