22/04/2014

République tchèque- Rassemblement néo-nazi pour le 1 er mai 2014 à Usti Nad Labem

neonacisti8.jpgLe parti extrémiste Justice social des travailleurs (DSSS- Dělnická strana sociální spravedlnosti) a  annoncé sa marche à travers la ville d'Usti Nad Labem, au Nord de la Bohème, au confluent de l'Elbe et de la Bilina,    et ce jusqu’au ghetto rrom de PŘEDLICE. 500 nazis venus du parti extrême droite NPD d’Allemagne, et Slovak Solidarité de Slovaquie (Slovenská pospolitost - SP) seront largement représentés pour cette journée de défilé, du 1 er mai 2014.  

Les membres de DSSS et son leader Tomans Vandas ont  aussi invité les néo-nazis ukrainiens qui s’excusent de ne pouvoir participer à cette marche de la peste brune  compte tenu de la situation tendue en Ukraine.

Un événement devenu dorénavant une  tradition;  celle   de  voir défiler dans le quartier défavorisé de PŘEDLICE, ghetto en partie habité par des Rroms, des hordes de néo-nazis. 

Des programmes d’encadrement par le clergé et des psychologues sont prévus à l’attention des enfants rrom pour les distraire pendant ces marches menaçantes et chargée de violence tandis que l'organisation Rrom antifasciste tchèque Konexe  se prépare à contrer ces mouvements néo-nazis. 

La police a de la peine a estimer le nombre exact des  membres de partis d’extrême-droite. Toutefois, elle reste sur ses gardes et interviendra si nécessaire.

Le rassemblement  néo-nazis s'est organisé principalement  via les réseaux sociaux,  toile très bien constituée et parfaitement relayée au niveau européen, principalement en  Europe centrale. 

Le ghetto de Predlice à Usti Nad Labem connaît chaque année ces marches qui s’arrêtent à 200 mètres de maisons des familles rrom terrorisant ainsi les habitants de ce quartier défavorisé, constitué  en partie  d'appartements sans eau courante et sans chauffage, dans lesquels les familles s’entassent,  à défaut de pouvoir de trouver de logements ailleurs. Une douzaine d’immeubles sont déjà condamnés et auraient dû être détruits depuis fort longtemps.

Pris entre la pauvreté et les manifestations de haine nazie, la population de PŘEDLICE  prise entre le marteau et l’enclume, craint des débordements dangereux lors de ces  manifestations. 

La peste brune s’exprime sans retenue et s’organise au niveau européen sans rencontrer aucun frein à son expansion : jusqu’où ira-t-elle ? Le zoo de Usti Nad Labem qui peine à faire venir des animaux sauvages, trouverait, là,  une occasion unique  et bon marché de remplir ses cages vides de fauves féroces.  

 "o racisto kamel y confùzia sar o ruv kamel i muxli"