Rroms - Les fake news qui tuent

Imprimer

macron-fake-news-bobards-dor.jpgSuite aux accusations infondées d'enlèvements d'enfants par des Rroms dans une camionnette blanche, en Ile de France, et la violence qui s'en est suivie lors d'expéditions punitives et de nuits de chasse aux Rroms marqués par des lynchages et des coups donnés à des innocents, m'est revenu le  souvenir d'une femme Rrom qui répondait en souriant aux mêmes accusations faites en Italie, il y a vingt ans. En me  présentant dans sa roulotte, sa joyeuse ribambelle d'enfants, elle disait un brin excédée :"qu'est-ce que vous voulez qu'on aille voler les enfants des autres ,comme si on n'avait pas assez à faire avec les nôtres?"
Non! Il n'y a pas eu enlèvement d'enfant, non, il n'y aucune camionnette blanche qui kidnapperait des enfants, rappelle la préfecture de police; les rumeurs relayées par les réseaux sociaux sont fausses. Elles rappellent toutes les chasses aux sorcières lancées depuis la nuit des temps;  un retour aux heures les plus sombres de l'histoire, les vieux mythes ont la dent dure. Stéréotypes, préjugés, exclusions, discriminations ! L'histoire est truffée de ces rumeurs à l'encontre d'une minorité et pourtant elles continuent à tuer.
Pour mémoire, le massacre des Juifs, le 14 février 1349, plus de 2000 habitants juifs brûlés vifs par les chrétiens de la ville après des accusations comme quoi, ils étaient responsables de la peste noire. Sous Hitler, les Tsiganes étaient accusés de propager des maladies, il fallait donc les éradiquer, tous. Les fake news existaient déjà bien avant l'ère d'internet et des réseaux sociaux.

L'anti-permet toutes les dérives et les réseaux sociaux se lâchent et sans complexe. Au XXIème  siècle, on juge, on accuse et on pourchasse comme autrefois, et c'est ça qui est le plus grave. Les racistes ont les mêmes techniques, créer des psychoses, laisser l' imaginaire malade envahir sans retenue. Non seulement, il faut condamner ces violences, mais il faut dire halte au racisme et ne plus laisser les pulsions primaires prendre le dessus.

Soutenons les Rroms ! Aujourd'hui, ils sont inquiets, ils ont peur, ils sont choqués, rassurons-les, ils ne sont pas tout seuls ! Nous dénoncerons sans relâche les actes de barbarie, nous montrerons au monde le vrai visage de la haine, nous refusons de sombrer dans ces relents putrides que fabriquent les "fake news".
Que la France garantisse leur protection, qu'elle montre qu'elle est capable de protéger tous ses citoyens et ceux qui résident sur son sol. On attend un message fort de la part du gouvernement et une protection totale d'une communauté déjà discriminée et actuellement exposée à la folie de fausses rumeurs qui pourraient encore faire des centaines de morts et de blessés.

Stop! Que la chasse aux sorcières prenne fin immédiatement et on attend de voir comment Macron va lancer sa chasse aux fake news comme il l'a promis. 

 

Pour votre information, les Rroms ont eu aussi leur légende urbaine, c'est qu'on leur vole leurs enfants pour prélever sur eux des organes, à la différence, c'est qu'ils savent que c'est une peur irrationnelle, atavique et qu'ils n'iraient pas pourchasser des gadgés (non roms)  pour autant. Ils maîtrisent leur peur irrationnelle qui trouve ses sources profondes dans la différence avec les autres que l'on connaît moins bien et qui font courir les fictions.

 

Lien permanent 1 commentaire

Commentaires

  • MERCI Djemâa pour cette excellent billet
    bonne journée

Les commentaires sont fermés.