03/12/2018

Le millénaire rrom - retour aux sources

DSC00878.JPGLakhnau -Debout à 4 h du matin, partis à l'aube de New Delhi, nous avons laissé derrière nous, non sans un certain soulagement, cette mégapole plongée dans l'obscurité et la pollution. Nous voilà arrivés à Lakhnau, ville-étape, après un long voyage en bus d'une durée  de sept heures, en route vers Kannauj, lieu de départ de l'exil des rroms en 1008 et qui se trouve, à une heure de là, située au Nord, région autrefois connue pour ses distilleries d'attar , le parfum des sultans obtenu à partir d'huile végétale.
La délégation de représentants rroms a été accueillie avec éclat par les représentants politiques de Lakhnau (Lucknow). Dès l'entrée de la ville, la police escortait dans sa jeep la délégation composée de  trente personnes issues du monde entier et parmi lesquelles le  président de l'Union internationale Romani, Normunds Rudevics, et  à qui a été réservé le traitement fait à un chef d'Etat, sécurité inclue. Mais notre bus soudain à dû les suivre est s'est mis à rouler dangereusement zigzaguant entre tuk-tuk et motos surchargée pétaradant à qui mieux mieux et créant un brouhaha fracassant, klaxons en continu et tout ceci pour  accompagner le groupe descendu du bus, bloquer la circulation et nous faire traverser la route, à pied, pour rejoindre l'endroit où nous devons loger; un véritable gymkhana tandis que chacun traîne sa valise observé par des chiens errants et galeux et des passants curieux formant très rapidement une foule compacte et silencieuse médusée par le spectacle de ces "traversants."
Accueillie dans deux établissements VIP, -standard indien, rat tapi sous le lit- et après s'être rapidement installée, la délégation, s'est ensuite, au pas de charge,  rendue à l'Université de Lakhnau pour y animer une conférence sur les origines indiennes des rroms. Musique, fleurs, rafraîchissements, presse, rien n'a été laissé au hasard. Les Indiens sont étonnés de découvrir "ces frères" si semblables et si différents à la fois, les voir revenir de tous les coins du monde. Les jeunes journalistes timidement s'approchent des membres de l'équipe pour poser des questions, carnet en main et stylo tremblant tandis que les plus aguerris tendent micro et pointent les caméras, l'ampithéâtre est quasi comble.

Demain, c'est le grand jour, départ, à l'aube pour Kannauj, le berceau des Rroms, l'émotion monte d'un cran.

 

@crédit photo D.Chraïti

DSC00879.JPG

DSC00883.JPG

DSC00878.JPG

DSC00869.JPG

DSC00860.JPG

DSC00863.JPG

DSC00847.JPG

DSC00835.JPG

 

 

09:01 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.