21/01/2018

Quand Indira Ghandi revendiquait son lien de parenté avec les Rroms

Indira Ghandi.pngLe discours de feue Mme Indira Ghandi permet de rappeler que pour cette année du Millenium de la sortie des Rroms de l'Inde, des liens étroits ont déjà été tissés avec le berceau d'origine des Rroms. 2018,  sera l'occasion de retracer ce long exil, par des manifestations tout au long de l'année;  des expositions, des conférences, des séminaires et présenter une vraie  Histoire des Rroms au-delà de tous les clichés et de tous les stéréotypes.

Discours de bienvenue de l'ex-Premier ministre indien Mme Indira Ghandi, le 29 octobre 1983, lors de l'inauguration du deuxième festival international des Rroms à Chandigarh, Inde.

Monsieur le Gouverneur, Monsieur Sait Balić, Monsieur Rishi, distingués invités et chers amis rroms:

Bienvenue au peuple rrom à Baro Than. Certains d'entre nous se sont déjà rencontrés et d'autres sont de nouveaux visages mais tous sont ici dans un même esprit d'amitié. Pourquoi suis-je ici ? Parce que je ressens un lien de parenté avec les Rroms. J'ai toujours admiré leur amour de l'aventure, leur proximité avec la nature et surtout leur courage et leur résilience.

Des Rroms éminents de différents pays sont avec nous aujourd'hui et, à travers eux, le festival contribuera au renforcement des liens déjà profondément enracinés entre les Rroms et leurs frères et sœurs indiens.

Il y a 15 millions de Rroms répartis dans le monde entier. Leur histoire est une histoire de peines et de souffrance. Mais c'est aussi une autre histoire : celle du triomphe de l'esprit humain sur l'adversité. Les persécutions que les Rroms ont affrontées avec tant de courage pendant près de mille ans, marquée de notre temps par la folie génocidaire d'Hitler, fait d'eux un exemple de courage et d'endurance. Ces qualités sont aussi associées à l'Inde, qu'ils considèrent comme leur foyer d'origine.

Les Rroms d'aujourd'hui conservent leur identité et l'ont même revivifiée. Mais ils se sont bien intégrés également dans les sociétés où ils vivent aujourd'hui et ils sont une chance pour les pays auxquels ils appartiennent actuellement, car ils leur apportent couleur et spontanéité, mais aussi un goût ineffable pour la vie.

Les divers peuples leur ont donné des noms différents mais les Rroms sont une communauté internationale dans le vrai sens du terme et ils sont donc un peuple qui convient idéalement pour contribuer à la compréhension internationale et à la paix dans le monde. Après leur premier Congrès mondial à Londres en 1971, ils sont devenus de plus en plus conscients de leur identité spécifique et de leur rôle particulier.

La musique fait partie intégrante de leur être et elle a puissamment contribué au développement des traditions musicales de l'Orient comme de l'Occident. Mais les talents des Rroms sont variés. Ils imprègnent chaque facette de la vie. Durant de longues années, les préjugés et la persécution ont dissimulé leur culture et très longtemps ils n'ont pu avoir accès à la reconnaissance et au respect qui leur étaient dus. La qualité de cette culture est maintenant acclamée. C'est le monde entier qui y gagne. Avec la soif actuelle à la fois de nouvelles idées et d'héritages anciens, les aspects remarquables de la culture rromani vont toucher le cœur d'un public de plus en plus large.

Le dictionnaire multilingue rromani a permis de codifier leur langue et le semestriel "Rroma" a également aidé à sensibiliser les autres communautés à cette culture.

C'est une bonne chose que ce Festival se tienne ici, car le peuple rrom a une affinité avec ce pays. La culture rromani a à la fois imprégné et absorbé les patrimoines spécifiques de nombreux pays et peuples. Elle conserve aussi des souvenirs d'éléments de la civilisation indienne. Cet internationalisme représente une valeur particulière à notre époque.

L'Inde a pour sa part également souffert de l'ignominie de la servitude et de la myriade de maux qui l'accompagnent, mais elle est maintenant indépendante et relève la tête. Son immense trésor de sagesse antique est ouvert sur le monde, faisant partie du patrimoine commun de l'humanité. Les Rroms constituent une partie de ce trésor. Ils sont un exemple vivant de la capacité de l'humanité à surmonter les tourments. En Inde, nous avons toujours

été fiers de notre tradition culturelle grandiose et ininterrompue. Pourra-t-elle maintenant résister aux assauts terribles des temps modernes ?

Les Indiens soutiennent l'effort des Rroms dans l'enrichissement de la culture humaine, ces Rroms qui sont un exemple de nationalisme au sein de l'internationalisme, au- delà des préjugés, là où un grand cœur considère tous les humains comme une grande famille, vivant dans l'harmonie, la confiance et la paix.

Mes meilleurs vœux pour votre Festival et pour votre séjour en Inde.

 

Upre Rroma! Rroma Zindabad !! Sastipe !! (Longue ovation et acclamations du public)

Note : Le nom de l'Inde est Bharat, du nom du héros légendaire. et le mot a été compris par plusieurs militants rroms d'ex-Yougoslavie comme Baro Than "Grand Lieu"; Mme Gandhi en était informée – d'où ce clin-d'œil.

 

Paix à la mémoire de feue Indira Ghandi,  abattue le 31 octobre 1984,  soit presque jour pour jour, un an après ce discours.

 

PS Merci à Marcel Courthiade de m'avoir envoyé l'article.

09:26 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |