12/08/2012

La boisson rafraîchissante de l'été : du Rrom et encore du Rrom

 

47073_1606769848439_5301332_n.jpgVous en prendrez bien encore un peu, sur les plages les journaux ouverts affichent les gros titres  tandis que les gens s'enduisent de la crème solaire, indice 50.  Au restaurant, en regardant les vongole s'embourber  dans la sauce tomate, on peut  lire par dessus l'épaule de son voisin :  « Roms : le gouvernement s'enlise ». Dans le train qui a un heure de retard par-dessus une autre épaule : « Evacuation des Roms : ».

En veux-tu, en voilà !  Rien de nouveau sous le soleil de l'été, les gouvernements changent et les polémiques se ressemblent et se suivent.

Un reportage dans le village d'insertion à Montreuil en Seine-Saint-Denis d'un journalise de Marianne2 met en évidence la fragilité de cette politique d'insertion à tout prix. Quand on sait que les Roumains sont soumis à une restriction au marché de l'emploi jusqu'en 2013, on met la sourdine.

Allez, qu'on cesse cette hypocrisie à répétition comme chaque été où on nous propose du Rrom à toutes les sauces pour occuper les esprits paresseux et qu'on propose de vraies solutions et surtout qu'on accepte que des gens puissent avoir envie de vivre autrement et cela sans discrimination.

Pour rassurer tout le monde on rappelle que tous les Rroms ne sont pas Roumains et que tous les Roumains ne sont pas Rroms. Rrom n'a rien à voir avec Roumain, c'est une confusion due à l'ignorance de celui qui ne veut pas savoir.

 

 

11:30 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Fragilité de la politique d'insertion ? Echec total serait plus juste

Écrit par : janos | 12/08/2012

Les commentaires sont fermés.