15/12/2010

DESSINE-MOI L'EUROPE FASCISTE DE 2010 - "Le racisme de l'extrême-droite révèle son manque de "modernité"

skinhead.jpg  "A celles et à ceux qui seraient tentés par ce chemin, il faut rappeler avec force et insistance qu'au bout de ce chemin-là, il n'y a que des drames. Qu'ils s'épargnent donc ce qui pourrait devenir la plus désagréable et la plus tenace de leurs expériences : le réveil hébété et honteux de ceux qui, après avoir failli, n'ont plus que leurs remords pour seul viatique."

Maurice Bardèche, le premier propagateur français, avec Paul Rassinier,  du négationnisme de la Shoah, aimait se référer à la Révolution française afin de convoquer au service de son abjecte théorie une page glorieuse de notre histoire.

C'est la même mécanique que Marine Le Pen vient d'employer en associant à l'"Occupation" la présence des musulmans dans notre pays. Se référant à la laïcité et en appelant à la République, Marine Le Pen opère un renversement de la pensée qui serait comique s'il n'avait pour but de camoufler, sous la "Résistance" à laquelle elle convie implicitement, une pensée raciste et liberticide.

La ficelle paraît un peu grosse, venant d'une des figures majeures du Front national dont le président, Jean-Marie Le Pen, qualifiait en 2005 l'Occupation nazie que subit la France de "pas si inhumaine que cela". Le même Jean-Marie Le Pen qui - sans même remonter à ses multiples condamnations pour apologie de crimes de guerre, apologie de crimes contre l'humanité, racisme, antisémitisme et négationnisme, pas plus qu'à l'éloge funèbre qu'il fit de Maurice Bardèche - riait au premier rang du spectacle de Dieudonné lorsque ce dernier offrit au négationniste Robert Faurisson un écrin scabreux au Zénithe de Paris.

Désormais lestée de cette sortie au racisme patent, l'extrême droite "respectable" dont Marine Le Pen était censée incarner la naissance vient de se fracasser sur l'autel des ressorts politiques profonds de cette partie de l'échiquier politique. Tout comme elle se fracassa lorsque, en Italie, le magistère institutionnel et la tribune publique qu'offrit Silivio Berlusconi à la Ligue du Nord créèrent dans la Péninsule une ambiance de pogroms et permirent que fussent avancés au niveau gouvernemental des projets - tels que le tatouage des Roms - que l'on croyait ensevelis sous les décombres du mussolinisme. Et l'ambiance créa, comme souvent lorsqu'elle s'abat avec une durée suffisante sur un territoire, des passages à l'acte, en l'espèce des crimes racistes.

En Italie comme en France, l'extrême droite porte en elle le crime. C'est de cette famille politique dont Marine Le Pen brigue le leadership. Il est utile de rappeler cette triviale réalité, tant elle se trouve brouillée concernant cette femme dont les journalistes et les adversaires encensent et redoutent la modernité. Moderne, Marine Le Pen ? Sans doute au regard d'un père ringardisé autant par son âge que par des références datées. Mais, pour celle qui ne renie rien de l'héritage paternel, la logique reste la même : trouver l'ennemi intérieur qu'il faudra expulser ou exterminer pour sauver la patrie en danger. Italiens, Polonais, Juifs, Portugais, Espagnols, Africains, Maghrébins... Tous ont eu à connaître les diatribes d'une extrême droite qui leur promettait la vindicte publique.

Et là où Marine Le Pen manque encore un peu plus de "modernité", c'est qu'elle n'est finalement pas si éloignée que cela des haines recuites et des hantises mal camouflées de son père. Il n'y a, dans la sortie de Marine Le Pen, aucune volonté de défendre une laïcité que les composantes catholiques intégristes du Front national vomissent et qui ne s'accommode en aucun cas d'une stigmatisation des origines qu'elle repousse philosophiquement.

En réalité, la corde sur laquelle joue Marine Le Pen, c'est celle, en une réminiscence de la rupture qu'engendra la guerre d'Algérie, de la crainte de l'inversion du rapport colonial.

Ça n'est pas tant le musulman que Marine Le Pen exècre que l'image de l'ancien colonisé dont les enfants s'affirment progressivement comme des citoyens à part entière dans notre société. Car, à n'en point douter, la sortie de Marine Le Pen ne concerne pas les prières dans la rue qu'elle prétend contester. Cette sortie concerne la présence sur notre territoire de personnes d'origine maghrébine qui revendiquent leur statut de Français là où cette femme politique d'extrême droite ne peut voir que des citoyens accidentels et illégitimes dont il faudrait révéler l'usurpation. D'ailleurs, si ces populations "occupent" la France, n'est-ce pas parce qu'elles sont, aux yeux de Marine Le Pen, composées d'étrangers à bouter hors du sol national ?

BOUC ÉMISSAIRE

L'envoi de ces messages plus ou moins subliminaux par Marine Le Pen n'est pas très dur à démonter. Ce qui l'est plus, par contre, c'est le ressort sur lequel joue Marine Le Pen, et qui renvoie à la fonction et à la stratégie de l'extrême droite : libérer les individus de l'impératif moral sur lequel les civilisations modernes et démocratiques ont fondé leur dynamisme et assuré la paix civile, à savoir la nécessité pour chacun de considérer l'Autre comme son égal.

Et cette libération, dans une approche tout aussi classique pour l'extrême droite, s'opère avec une admirable constance par la désignation d'un bouc émissaire que l'on demandera aux populations déstabilisées par la crise économique et sociale d'haïr, faute, pour elles, d'avoir la certitude suffisante de pouvoir agir sur les causes réelles de leurs malheurs.

Il est en effet plus facile de s'attaquer à son voisin d'origine étrangère qu'aux mécanismes de la finance internationale. Plus facile mais aussi plus minable ! D'où la convocation de la thématique de l'"Occupation" qui permet de faire passer pour du courage ce qui n'est que lâcheté puisque le bouc émissaire, c'est celui qui est suffisamment faible dans la société pour ne pas pouvoir se défendre à armes égales face aux agressions dont il est la cible désignée. En décrétant cette "Occupation" comme une réalité, Marine Le Pen espère s'adjoindre la cohorte des lâches qui sublimeront leur poltronnerie - qu'ils n'acceptent pas comme leur propre reflet - en un acte glorieux de résistance aux Arabes.

A celles et à ceux qui seraient tentés par ce chemin, il faut rappeler avec force et insistance qu'au bout de ce chemin-là, il n'y a que des drames. Qu'ils s'épargnent donc ce qui pourrait devenir la plus désagréable et la plus tenace de leurs expériences : le réveil hébété et honteux de ceux qui, après avoir failli, n'ont plus que leurs remords pour seul viatique.

Dominique Sopo, président de SOS-Racisme

Source

09:35 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Ce que Marine Le Pen a dit est clair, net et précis ... seulement voilà, elle s’appelle Le Pen, donc il faut imaginer, supputer, supposer, etc.

Les prières dans la rue c'est de l'occupation, elle a raison et c'est tout.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 15/12/2010

La rue doit rester un espace laïc, ce qui est valable pour les musulmans devraient l'être pour tous les rassemblements religieux comme devant le Vatican et de ce fait devraient être interdits comme tous les autres lieux de pélerinage. La pratique de la foi est un acte privé qui ne devrait être pratiqué que dans des lieux privés. Oui ! Interdisons la pratique religieuse dans la rue, mais alors partout et chez tous, y compris devant le mur des lamentations.

Écrit par : question | 15/12/2010

L'islam fait ce qu'il fait partout, il impose, réquisitionne, vocifère, menace, se victimise, détruit et tue ... Il n'y a pas de racisme la dedans, juste un constat valable partout où cette idéologie étend ses métastases, et seuls les autistes professionnels ( bobos de gauche, multicuturalistes, journalistes, politiques) ne le voient pas , c'est vrai à l'échelle de quartiers , de ville, ou de pays ... S’opposer à cette idéologie fasciste, ennemie total des femmes et de toute liberté est devenu quoi à leurs yeux aux lunettes roses ? Raciste ? est on raciste envers les aryens ou germaniques pour s'opposer au nazisme ?
Une idéologie de mort, d'obscurantisme, d'élimination de toutes les libertés et d'enfermement des femmes sévit, est à l’oeuvre sur notre sol, et il faudrait acquiescer à cette horreur médiévale ?
J'ai autant de respect pour l'islam que pour la peste et le choléra réuni, en effet, c'est ennemi mortel pour la civilisation, la science, les lumières, les arts, la culture, la pensée, la liberté, le droit de manger et boire, d'aimer, des femmes ...
suis je à éliminer parce que je ne suis pas conforme aux idiots utiles de gauche, prêt à brader des siècles de progrès au profit d'une secte mortelle ?

Écrit par : luxide | 15/12/2010

La montée de l'extrème droite en Suisse et dans les pays qui nous entourent et la banalisation de leurs messages me font froid dans le dos...

Écrit par : Anne | 15/12/2010

Luxide a parfaitement résumé la situation. Anne, il n'y a rien de banal à soulever ces questions, au contraire. L'Europe se meurt, volontairement, et tout ce que les politiciens de gauche ont à proposer, c'est le 'vivre-ensembleuh' et le 'multiculturalismeuh' qui n'a de multi que l'adhésion des gogos à ce terme inventé dans le seul but de ne pas dire 'remplacement de population qui vont voter à gauche quand ils seront naturalisés'. Ce qu'ils n'ont pas compris, à gauche, dont j'ai très malheureusement fait partie, c'est que l'agneau Europe, fort de ses bons sentiments tiers-mondistes, prêchera encore les vertus de la lame au moment où on l'égorgera...à vous d'ouvrir les yeux ou de bêler des slogans vides jusqu'à satiété.

Écrit par : Courant alternatif | 15/12/2010

Marine Le Pen dit tout haut ce que tout le monde pense aujourd'hui tout bas!

Elle a le courage de dire que ça va péter et ça va péter!

Toute la classe politique fait son jeu!

Être raciste c'est pour vous dénoncer les activités mafieuses!

Le boxon dans les banlieue française, qui ne va pas manquer d'arriver rapidos ici, Deals caïds en Porches Cayenn et tout le reste, les habitants prît en otages par les dealers!

L'avenir c'est ça!

2010-2020 c'est la décennie des mafias triomphantes!

Écrit par : dominiquedegoumois | 16/12/2010

Hahaha dominique de gourmois petit bourgeois raciste qui sort jamais de chez lui...le probleme des banlieues est un probleme économique et social et n'a rien a voir avec les origines des habitants des banlieues...c'est juste une facon de voir les choses d'un petit bourgeois raciste depuis son bureau au travail...vieux frustré de la vie...

Écrit par : Lyonnais du 69 (le vrai) | 16/12/2010

Et voilà notre avorton islamiste de banlieues lyonnaises, le chômeur profiteur de la Suisse, qui vient comme une traînée de boue, encore un, ânonner la propagande islamique des socialogauchistes, traitant tout le monde à longueur de commentaires, de fascistes, vieux retraités, vieux racistes et j'en passe des vertes et des pas mûres. Ce Lyonnais, dont les commentaires relèvent du pénal dit:

"
""la suisse est une P... alors autant lui écarter les cuisses...et on est pas près d'arrêter hahahahha

Ecrit par : Racaille du 69 | 26.04.2010

Ce commentaire est certainement rédigé par un flic ou un UDC ..ou les deux...donc nul et non avenue....

Ecrit par : M.U.R | 26.04.2010

Non non je suis pas flic ni UDC juste Lyonnais de naissance et de coeur (...)et je compte bien mettre la trik en Suisse comme on dit chez nous

Ecrit par : lyonnais du 69 | 26.04.2010

"...... "mais pour moi la Suisse c'est une grosse s..... alors j'en profite je la baise encore plus"...désolé"

Ecrit par : lyonnais du 69 | 26.04.2010

je confirme jsuis un raciste anti suisse ordinaire et meme anti sémite comme vous etes islamophobe...on est tous raciste quoi hahah

Ecrit par : Lyonnais du 69 (le vrai) | 13 décembre 2010

Antoine je devrai faire attention a quoi...rien du tout on a le droit de dire ce qu'on pense non...???meme si ca vous convient pas

Ecrit par : Lyonnais du 69 (le vrai) | 14 décembre 2010

Toujours présente pour vous dénoncer l'avorton Lyonnais!

Écrit par : Patoucha | 16/12/2010

@luxide. Chaque mètre carré conquis appartient à l'Islam -bâtiments, rue, quartier, société...). Ce qui devrait nous préoccuper ce sont ces personnes de religion musulmane, intégrées, mariées, éduquées et naturalisées qui vont faire des stages dans les mosquées radicales anglaises ou européennes et deviennent des terroristes prêts à se sacrifier pour tuer le maximum de personnes. Pourquoi l'UE qui ne fait que réglementer à tout vent ne ferme-t-elle pas toutes ces mosquées qui n'ont rien voir avec un lieu de culte où les prêches sont modérées mais sont des filières terroristes avec discours haineux, vidéo de propagande, école coranique qui enseigne la charia...

Écrit par : Sirène | 16/12/2010

Patoucha comme vous faites pitié avec vos copié collé et jsuis pas le seul a vous le reproché et je vous le répéte jsuis pas arabe pas musulman jsute francais...mais le fait que vous pensiez ceci des kon parle dIsraél est symptomatique

Écrit par : Lyonnais du 69 (le vrai) | 16/12/2010

Le Gouvernement français devrait prendre connaissance du billet "Terrorisme mode d’emploi" du 8.12.2010 du blog de hani ramadan "Islam et engagement" qui termine par cet appel "déguisé" au terrorrisme, et c'est bien d'un mode d'emploi (qu'il connaît parfaitement...) qu'il s'agit.

"Pour que la folie des hommes soit consommée, faites-nous donc, Messieurs les experts terroristes, un bel attentat à Paris, ou ailleurs dans une grande ville, avec une multitude de prises de vue et si possible des morts, beaucoup de morts. Du sang, beaucoup de sang pour signifier de quelle couleur se pare le drapeau de l’islamisme. Des explosions en séries et de la fumée. Au pied de la Tour Eiffel, par exemple, à une heure de grande affluence. Prévoyez d’y laisser la trace d’un immense cratère en guise de mémorial, d’où l’on pourra plus tard pourfendre le nihilisme du terrorisme suicidaire. Et tenez : l’idéal serait que des gens de toutes nationalités et de toutes origines soient tués. Cela nous permettrait de mettre tout le monde de notre côté, et de justifier une guerre sans merci, contre un ennemi absolu, même si pour cela il fallait bombarder des villes, et pourquoi pas, utiliser des armes peu conventionnelles contre les régimes islamistes qui auraient nécessairement quelque chose à se reprocher.

Mais je m’égare : il n’y a absolument rien d’original dans ce monstrueux scénario.

Hani Ramadan

Effectivement, cela n'a rien d'original ni de monstrueux dans ce scénario chez Les Frères Musulmans....

Écrit par : Patoucha | 16/12/2010

pourquoi tjr les arabes lislam les musulmans...pourquoi on parlerai pas un peu de cet etat raciste que vous défendez patoucha...tjr le meme refrain comme sil ny avait quun seul fautif dans lhistoire et surtout comme si cet etat etat etait légitime...hahaha la bonne blague

Écrit par : Lyonnais du 69 (le vrai) | 16/12/2010

Seul l'Islam radical revendique les attentats et sa volonté de tuer tous les infidèles. Aujourd'hui,vous n'entendrez jamais les juifs, les coptes, les boudhistes, les taoistes, Les Témoins de Jehovah, les protestants.... Proclamer l'anéantissement des autres car l'Europe s'est entredéchiré dans des luttes religieuses et c'est pourquoi la séparation de l'Eglise et ce l'Etat existe. Seul l'Islam laïc, apolitique, pacifique et modéré a sa place en Europe.

Écrit par : Sirène | 17/12/2010

la France telle qu'elle est déjà et sans Mme Le PEN.

un blog pas encore finalisé en présente une vue de cette troublante république qu'est la France.
à lire ici => http://troublante-republique.over-blog.com/articles-blog.html

puis ici : http://troublante-republique.over-blog.com/article-bienvenue-61592891.html

puis ici : http://troublante-republique.over-blog.com/article-bilan-61630317.html

sans oublier la censure à la chinoise ici : http://troublante-republique.over-blog.com/article-le-pot-aux-roses-62222455.html

Écrit par : crochemore | 24/12/2010

Les commentaires sont fermés.