06/09/2010

SARKON ET BERLUSKON I NUOVI MOSTRI - UNE SACREE GUEULE DE BOIS !

berlusconi_4.jpg

sarkohm8.240x320.jpg-       CAVALIERE, OUPS! C'est moi, ton petit Nico, Oups ! Excuse-moi, j'ai trop forcé sur le Rrom, j'ai une de ces gueules de bois d'enfer, le réveil a été dur.

-       Nico ubriaco, tu disais quoi, langue de bois ?

-       Non, gueule de bois.  Tu ne le croiras jamais, je me suis payé un Rrom, deux Rroms, ils avaient l'air si petits, si insignifiants, si inoffensifs. Puis, à force de m'en payer, j'ai eu des visions, je me suis pris pour un roi, pour un guerrier, pour un invincible. Des témoins me disent m'avoir vu, baver, éructer, injurier, agiter les bras dans tous les sens comme un pantin. Je m' serais jamais cru capable de tout ça. Au réveil, j'étais juste misérable, juste bon à jeter à la poubelle.

-       Ah ! Mon Nico, je sais de quoi tu parles. L'été passé, je m'en suis mis plein la panse, je les engloutissais les petits Rroms à grands lampées, ça m'a donné des aigreurs d'estomac, j'en dormais plus la nuit. Moi par contre, je me suis aussi pris pour un visionnaire, ivre à mourir, je me suis même pris pour Dieu tout puissant qui allait sauver toute l'Italie, l'Europe, voire le monde. Je crois même m'être pris pour un extra-terrestre.

-       Non, non Silvio! Je n'y touche plus ! Je ne sais pas ce qu'il y a dans ce Rrom, ça paie pas de mine, ça a de la ténacité, de la ferveur, c'est fort, ça vous plonge dans une confusion mentale. Oups ! je dessaoûle et je te promets que ça fait mal. Promis, juré, j'y toucherai plus à ces petits Rroms.

-       Eh ! Oui, mon Niccolino, ce n'est plus de notre âge les excès, il est temps de devenir sages et raisonnables.

-       Ouais, t'as raison, me voilà au fond du trou, dans un chaos épouvantable, y a toute la France qui gueule, et je suis encore grisé,  il va falloir se remettre d'aplomb pour les retraites. Oups !! ça coûte combien un vieux ?

 

 

20:37 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

... suite
- Oh mon petit Nico ! j'ai un truc efficace pour décuiter vite fait, mais il faut que tu ailles dans le neuf-trois.

- Oui mais, qu'est-ce que j'irais bien faire là-bas, dans cette jungle pleine de bêtes sauvages mon petit Pinocchio chéri ?

- Eh bien, il y a des sorciers thérapeutes qui savent traiter ce genre de problème et c'est gratuit !

- Ah bon ? Ils vont me faire quoi ces sauvages ?

- Un traitement au Karcher !

Écrit par : Benoît Marquis | 06/09/2010

Benoît excellent, j'ai aimé "Pinocchio", on imagine à chaque mensonge le nez qui s'alllooongge !!!!

Écrit par : djemâa | 06/09/2010

Pourquoi pas un mot pour défendre ce jeune prostitué de 13 ans pris en flagrant délit avec sa mère comme rabateuse et son frère de 20 ans comme proxénète Combien d'enfants Rom sont-ils pris au piège de ce trafic sexuel ? Ici il y aurait matière à vous exprimer.

Écrit par : Sirène | 08/09/2010

faites-le vous même sirène, exprimez vous...

proposez une solution aux autorités suisses et européennes acceptable pour éviter que des familles poussées par la misère et la faim tombent dans l'obscurité de la plus sordide ,...et que ce ne soit pas celle de les chasser, parce que cela n'est pas la solution,

parce que vous voyez , il ne suffit pas seulement de critiquer et parler, il faut aussi se questionner de comme résoudre un crime contre l'humanité tel que celui d'obliger des familles et des enfants à vivre dans l'indigence la plus immonde et encore de devoir les critiquer eux pour la pauvreté dans la quelle ce système les oblige à dégénérer vers l'abomination poussés par le désespoir, la misère et la faim , arrivez vous à vous mettre à leur place ?

non hein ...

il faut avoir crevé de faim pendants des siècles pour arriver à se dégrader ainsi, chose que personne qui mange et dort en sécurité tout les jours peut sentir sur la peau, mais au moins, il ne faut pas condamner les victimes,parce que elles sont perdues et tombées bas suite à le manque total de moyens pour survivre , mais plutôt condamner ceux qui les obligent hypocritement à vivre dans une telle dégradation..les vrais coupables de cette tragédie d'enfants abusés sont ceux qui les obligent à le faire, et ce ne sont pas forcement les parents , victimes eux aussi de la même dégradation humaine due à la misère ...



bonne journée à vous...

Écrit par : luzia | 09/09/2010

Les commentaires sont fermés.