31/03/2009

Berlusconi, c’est Fini !

RTXD5MQ_0.jpg




La Forza Italia (FI) et l’Alliance nationale (AN) ont fusionné créant le parti du Peuple de la liberté, un délégué craignait “de se dissoudre dans le vide”, pas très flatteur pour Berlusconi qui espère par cette maniclette recueillir 51% des voix contre une gauche délétère.

Espérons que Berlusconi organise son départ, il s’est déjà mis la casquette du capitaine du Titanic, il l’a bien détruit son paquebot “Italia”, maintenant qu’il se met à prendre l’eau, le capitaine se prépare à quitter le navire. En attendant on lui colle aux basques Fini, un tuteur de l'ombre qui semble plus modéré et que Berlusconi paraît exaspéré . Bien que postfasciste, la vision de Fini est plus laïque et plus ouverte notamment en matière d’immigration, ce qui nous autorise à croire que l’Italie aurait enfin un vrai interlocuteur au lieu d’un clown qui nous fait des pitreries. Même le communiste Piero Sansonetti reconnaît qu’«Au cours des dernières années, Fini a démontré un énorme courage politique», ajoutant : «Il supplée aux carences monstrueuses de l’opposition et de la gauche, tonne contre l’Eglise et contre les racistes et défend le Parlement contre le centre droit.»

Quant à Berlusconi, il appelle ses prouesses de cirque des “réformes” et entend modifier la Constitution, à interpréter, la soumettre à ses desiderata pour diriger cette Italie comme une entreprise. Il a remis aux délégués du Conseil une bible en édition de luxe des “Berlusconneries” écrites en style gothique. Se prendrait-il pour un Chevalier du Moyen-Age, le Cavaliere ?




21:45 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

Commentaires

il faut pas oublier que ( de la casserole dans la poile)..car

Gianfranco Fini est un ex missino du MSI ( mouvement sociale italiano parti fasciste d'Italie ) et aujourd'hui d AN ( le même parti fasciste ) Fini que jusqu'à il y a peu de temps encore criait allégeance et admiration envers à Almirante cosignataire des nazis immondes du très fameux " manifeste di défense de la race arienne " ou il se déclarait ouvertement antisémite et raciste envers les minorités comme celles des rom et autres..selon les vouloirs de Mussolini et Hitler..

Maintenant ce monsieur se bat contre Berlusconi avec l'intime désir de prendre en main le pays et en sachant son passé de fasciste rien de bon on peut s'attendre de lui non plus, on ne peut pas se refaire une virginité en deux manouvres ...fasciste il était et il le reste , pouah
don on abandonne le populiste pour un fasciste ..temps obscurs attendent l'Italie si la gauche ne reprend pas la chose en main franchement ..faut pas réjouir trop..

Écrit par : luzia | 31/03/2009

je crains que ce ne soit un peu plus complexe que cela et vous invite à prendre connaissance du discours intégral de Fini tant à l'ultime congrès d'Alleanza Nazionale, qu'au congrès du PdL ce dernier week-end ou au dernier congrès du MSI à Fiuggi.
Vous pouvez aussi consulter sur mon blog les papiers intitulé Berlusconneries ainsi que celui que j'ai consacré à Gianfranco Fini

p.losio
député
les Verts

Écrit par : pierre losio | 01/04/2009

sur que c'est plus compliqué que ça,...

on connait deja les deguisements du fascisme..dans le passé ,

il faut rester attentifs à ne pas se laisser distraire ni tromper..par ces obscurs personnages deguisés en saintes maries..qu'ils ne sont pas..

Écrit par : luzia | 01/04/2009

Les commentaires sont fermés.