30/03/2009

Non ! Ils n'ont pas violé

Picture 17.jpg



ROME – Les tests ADN se révèlent négatifs, il ne s’agit ni du “blondinet”, Alexandru Loyos Isztoika , 20 ans, ni de Karol Racz, 36 ans accusés tous deux du viol qui se serait produit le 14 février, jour de la Saint-Valentin, dans le parc de la Caffarella, à Rome et qui a été à l’origine d’une montée de xénophobie avec son lot de démonstrations violentes.

Tout prouve qu’ils ne sont pas coupables, les experts l’ont confirmé à plus d’une reprise, mais rien n’y fait, les deux Rroms restent incarcérés.

Dès lors que la presse berlusconienne avait titré “Les monstres roumains ont été appréhendés» il est difficile de revenir en arrière et de se désavouer publiquement.

Toujours en prison, les deux Rroms sont accusés, pour le premier de calomnie à l’encontre de la police pour avoir avoué que les aveux avaient été extorqués de force. le deuxième, Karl Racz accusé d’un viol précédent dont les examens prouvent que ce n’est pas lui, reste aussi en prison.

L’Italie s’interroge “S’ils étaient Romains au lieu de Roumains” seraient-ils encore en prison ?


Picture Everyonegroup

19:40 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | | |

Commentaires

A part "Alexandru", prénom typiquement roumain, leurs noms ne sonnent pas du tout roumains; peut-être hongrois? Il est vrai que bien des Hongrois d'origine vivent en Roumanie. Quoi qu'il en soit, l'Italie déraille complètement en accusant de tous les vices - et, qui plus est, à tort - les étrangers, et les Roumains en particulier. Quelle triste mentalité! Peccato!

Écrit par : Kissa | 30/03/2009

Et les vrais violeurs continuent peut-être à sévir

Écrit par : duda | 30/03/2009

Et bien... La folie des accusations sans fondement, l'acharnement, les accusations contre toute vraisemblance... Mais il n'y a pas que chez Berlusconi. Ici aussi, à Genève, cela se passe à l'identique.

Écrit par : hommelibre | 30/03/2009

Pauvres Italiens! Ils ne méritent pas une telle réputation! Quand on pense que la caractéristique de l'Italie, c'est de compter plus de monde à l'extérieur de ses terres, comment ceux-ci ont été traités durant les cinquante dernières années "à l'étranger", on se demande s'ils s'étaient unis à travers le monde pour demander une place dans la péninsule, chez eux, qu'auraient dit les Italiens de ces autres Italiens?

Écrit par : Kathy | 30/03/2009

Mon cher hommelibre,je pouvais parier que vous alliez intervenir à ce sujet qui vous touche très personnellement et je vous comprends. ça se passe dans le monde entier les fausses accusations et les deux cités dans ce billet sont toujours à l'ombre alors qu'on les a reconnus innocents. Quel drame ? Celui-là est celui de la xénophobie et du racisme primaire.

Écrit par : duda | 30/03/2009

ce qui est aberrant en Italie c'est que suite à cette mauvaise interprétation et abus sur le preuves fournie par la police qui a mal fait son travail, puisque a obtenu des aveux des deux suspectes , par la force et mal auditionné la fille qui a confondu l'homme avec un autre personne..

ce qui a fini para blanchir les hommes puisque les dna ne correspondait pas à celui trouvé sur l'agressée ...

cet abus d'action là , a déchainé de rondes punitives applaudies par l'extrème droite xénophobe contre les camps rom et contre les roumains, les gens sont sortis dans les rues à casser du zingaro ( rom ) et les ordres punitives on été si terribles et la haine est monté d'une manière tellement féroce, et sur ce délits de masse là, personne paiera pour la terreur et l'incitation à la violence..que des gens innocentes on du subir..et subissent encore..

Écrit par : luzia | 30/03/2009

Les commentaires sont fermés.