20/03/2009

Médecins italiens – Siete bravi !!

si-les-medecins-italiens-se-mettent-a-denoncer-les-clandestins-medecins-italiens-denoncer-les-sans-papiers.jpg




Soutenons les médecins italiens qui ont manifesté le 17 mars, à Rome, pour dénoncer le projet “l’ultima Berlusconnerie” qui oblige les médecins de signaler aux autorités les patients immigrés clandestins.

Ils ont clamé “Interdiction de dénoncer- nous sommes des médecins pas des espions”. Cette journée de manifestation a été organisée à l’appel de l’ONG Médecins sans frontières.

Le Sénat, dans le cadre d'un projet de loi sur la sécurité, a adopté début février un amendement présenté par le parti populiste et anti-immigrés de la Ligue du Nord, levant l'obligation du secret professionnel pour les médecins et leur permettant de dénoncer un patient qui serait en situation irrégulière.

"C'est très dangereux car les clandestins, par peur, ne vont plus se rendre dans les hôpitaux ou aller consulter un médecin, et ils seront donc exclus du système de santé", a dénoncé Giancarlo Santone, psychiatre à Rome.

"Ce qui est également contestable dans ce texte, c'est qu'il interdit aussi l'accès à l'état civil pour les clandestins: un exemple très simple, une mère sans papiers qui vient d'accoucher ne pourra donc pas reconnaître son propre enfant. Le gouvernement veut instaurer un climat de peur et décourager la venue d'étrangers", a-t-il dénoncé.

"En Italie, avec cet amendement, les étrangers n'auront tout simplement plus que le droit à la mort", a ajouté Stefano Guidi, médecin au Policlinico Umberto I.

L'amendement, qui a provoqué une levée de boucliers parmi les médecins et les associations catholiques, est actuellement en discussion au Parlement qui doit l'adopter définitivement.

Depuis son retour au pouvoir en mai dernier, Silvio Berlusconi a fait de la lutte contre l'immigration clandestine l'une des priorités de son gouvernement, faisant adopter toute une série de mesures controversées.

(©AFP / 17 mars 2009 12h25)

Sur le même sujet l'article à lire sur Si les médecins se mettent à dénoncer les clandestins..........by Francesca Barca - Parigi Translation: Gilles Pansu http://www.cafebabel.com/eng/article/28678/medecins-italiens-denoncer-les-sans-papiers.html

15:02 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Ravie de constater que quelques italiens trouvent "grâce" à vos yeux !!

Écrit par : Loredana | 20/03/2009

Pas soucis d'objectivité, vous seriez bien aimable de remplacer dans votre text ci-dessus le terme "etrangers" par "etrangers en situation illegale".

Parce que les étrangers qui se sont conformé aux lois sur l'immigration, eux, ont les même droits que les Italiens.

Écrit par : eastwood | 20/03/2009

@loredana- ne croyez pas que je fustige tous les Italiens, mais certains d'entre eux que je nommerai "fascistes" et heureusement que je compte de nombreux amis italiens qui sont opposés à cette montée extrême-droite et qui sont prêts à monter aux barricades comme ces médecins.

Écrit par : rrom | 20/03/2009

@carissimo eastwood c'est une citation mise entre "...." et je n'en toucherai donc pas une ligne

Écrit par : rrom | 20/03/2009

Effectivement ce sont des citations, mea cupla et plates excuses.

CE

Écrit par : Eastwood | 20/03/2009

Désolée, mais à vous lire la nuance faisait défaut !! Ou plutôt le terme manquait...

Écrit par : Loredana | 20/03/2009

Djemâa,...

je voulais te feliciter pour avoir été choisi abev bienvenue chez les rrom..comme un bon blog de la tribune de geneve..

c'est vrai que c'est une blog original et qui a un sens particulier sois philosophique que ethique ..et qui ne parle pas du beau temps ni des banalités qui trop il y en a..

luzia..

Écrit par : luzia | 23/03/2009

Les commentaires sont fermés.