09/02/2009

Les chambres à gaz de Natzweiler-Struthof

Natzweiler-Struthof3-1.jpg


Et ces témoignages Monsieur Williamson de la Frérocité sacerdotale PIE X, ça vaut quoi à vos yeux ?

Les Sinti et Rroms au camp de Natzweiler-Struthof entre autres camps qui ont subi des expériences bactériologiques et qui son décédés d'une mort atroce des expériences sur le typhus ou qui finirent dans des chambres à gaz.

Otto Bickenbach, nommé professeur à l'université du Reich nouvellement fondée à Strasbourg en novembre 1941, utilisa lui aussi des Sinti et Roms pour des expériences au camp de Natzweiler. En avril ou mai 1943, il y réalisa, avec l'aide de son assistant, le médecin adjoint de la Luftwaffe Helmut Rühl, la première de deux à trois séries d'expériences avec du gaz toxique au phosgène dans une chambre à gaz spécialement préparée dans ce but. 24 prisonniers au total, dont des Sinti et Roms, y furent soumis. En décembre 1943 et en juin et août 1944, plusieurs expériences avec des gaz toxiques furent effectués sur des prisonniers Sinti et Roms.

source http://ufacbagnolet.over-blog.com/article-25892299.html

En ce qui concerne les pertes durant la seconde guerre mondiale, on estime les décès (dus aux crimes nazis) à 11 millions en Europe dont 6 millions de juifs (polonais et européens) et 2 millions de handicapés, homosexuels, anarchistes, tziganes, gitans, roms. Rien que dans le camp d'Auschwitz en septembre 1941 quelque 600 prisonniers de guerre soviétiques et 250 prisonniers malades furent exterminés. Les pastilles de Zyklon B se transformaient en gaz toxique au contact de l'air. Ce gaz se révéla être le produit de gazage le plus rapide et il fut choisi pour les exterminations en masse à Auschwitz.

Paix à la mémoire de toutes ces victimes et que Williamson implore pardon auprès des descendants de tous ceux et de toutes celles qui sont morts dans des chambres à gaz !
Si Dieu existe, il doit avoir honte de Williamson et de ses acolytes.

21:40 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

On peut hélas se demander s'il n'y a pas une stratégie délibérée: faire de l'église catholique la résurgence du pire de ce que l'Europe a connu au 20e siècle. Je ne crois pas une seconde à l'ignorance du pape quand aux déclarations de Williamson. Cette église montre son vrai visage: une secte réactionnaire fascisante. Elle devrait être interdite comme un danger pour l'humanité et la démocratie.

Écrit par : hommelibre | 09/02/2009

@hommelibre. je vous rejoins entièrement et ce sont avec de tels propos qu'on prépare le pire. Cette église est une plaie pour l'humanité !

Écrit par : duda | 10/02/2009

Hélas, combat perdu d'avance, hommelibre: les inanités parfois monstrueuses et inhumaines proférées par des hommes de foi, de quelque foi qu'il s'agisse d'ailleurs, n'ont aucun impact profond sur ceux qui ont abdiqué leur liberté de conscience la plus élémentaire pour se soumettre à elles. La peur de certains hommes d'endosser pleinement la responsabilité de leurs actes au cours d'une vie unique et terrestre est telle que tous les accommodements, lâchetés et hypocrisies sont bonnes pour y échapper et que ceux qui se font complices des pires crimes ont une chance d'échapper à une juste punition, ou parfois même à une opprobre générale, s'ils se réclament d'une église assez puissante.
Dernier exemple de délire: le "Sydney Morning Herald" d'aujourd'hui rapporte qu'un pasteur pentecôtiste australien a mis les incendies qui ravagent le sud du continent sur le compte de l'abolition d'une loi interdisant l'avortement.

Écrit par : Mère | 10/02/2009

Je n'ai pas lu les propos de ce pasteur australien, mais cela rejoint cette mouvance pour qui le tsunami était une punition divine, ainsi que l'ouragan Katrina, etc... Ces gens sont des malades, des paranoïaques. Leur seul plaisir est de punir ou de voir puni! Dieu n'est qu'un prétexte à faire valoir leur idéologie, leurs troubles psychiques et leur caractère profondément négatif. Qui poussait ce cri: "Dieu (ou Jésus, je ne sais plus), reviens: si tu savais ce qu'ils font en ton nom!"

Écrit par : hommelibre | 10/02/2009

Les commentaires sont fermés.