30/11/2008

UDC - Circulez y' a rien à voir en Suisse !

Pour résumer la position de l'UDC suisse, réunie en séance à Dietikon le vendredi 28.11.20008, elle recommande à l'assemblée des délégués de rejeter la libre-circulation des personnes et son extension à la Bulgarie et Roumanie.

Une des arguties mises en avant par l'UDC :
"
L’exemple italien illustre aussi le danger d’une criminalité croissante due à l’immigration. Depuis l’entrée de la Roumanie dans l’UE, les crimes violents ont massivement augmenté en Italie. La Suisse est d’ailleurs déjà la cible de bandes criminelles de Roms qui font des tournées de cambriolages en Suisse à partir de l’Alsace. Souvent ces malfaiteurs sont des enfants d’à peine dix ans!

D’une manière générale, la libre circulation des personnes a pour effet que les Roumains et les Bulgares – et plus particulièrement les Roms – obtiennent pratiquement un droit de libre immigration en Suisse. Mais il y a plus grave: l’UE négocie déjà les termes d’une adhésion de la Turquie et de la Croatie.

Pour toutes ces raisons, le Comité central a décidé par 49 voix contre 4 et 3 abstentions de recommander à l’assemblée des délégués de rejeter le “paquet” de la libre circulation des personnes.

L'UDC sur le modèle de la Ligue du Nord pourrait lancer aussi sa radio " Padania Libera" et déverser toute ses phobies en continu et créer une zone autonome de repli appelée l'Udcania Libera pour se protéger de l'invasion ennemie.

Concernant les crimes violents en augmentation en Italie, il serait indispensable de les chiffrer pour être sûr qu'ils n'augmentent pas seulement dans la tête des membres UDC.


22:52 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Ce qui se passe en Italie passe à la télé, donc c'est de la vérité, que vous n'aimez peut-être pas.
La Suisse ne fait pas partie de l'UE, donc les roms, citoyens européens ...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 01/12/2008

Pas de soucis, la libre circulation ne concerne que les personnes qui s'établiraient LEGUALEMENT en Suisse, avec un contrat de travail conforme au contingent, soit avec suffisament de moyen de subsistance.

Par legualement je veux dire une vraie adresse, conforme au droit sur la construction et l'habitation.

Donc de toutes façons ça ne concerne pas vraiment les Rroms, qui ne se sentent d'ailleurs generalement pas concernés non plus par les lois locales (sauf quand ça touche a leurs 'gains').

CE

PS: Encore que je ne doute pas qu'une certaine avocate va tout faire pour les aider a exploiter la moindre faille dans les procedures.

Écrit par : Eastwood | 01/12/2008

Les commentaires sont fermés.