21/09/2008

De Rom en Rrom - Rrrrrrrrrrr.... qui peut !

Pourquoi deux r à Rrom ?

Les roues de la roulotte qui inlassablement roulent sur les routes. Rondes, rassurées d'emmener ceux qui ont ravi au ciel sa musique qui rayonne sur terre. Chasseurs de mélancolie, ils roulent, roulent encore, depuis, que le roi de Perse les invita dans son royaume pour y enseigner la musique et repousser la mélancolie vers ses refuges les plus lointains.


Plusieur explications :

Pour Samir Mile - enseignant et président de l'Association la Voix des Rroms

Dans toutes les langues, il y a des mots empruntés. Le mot « Rrom » en est un, tant en français qu’en anglais et bien d’autres. Il vient du rromani, c’est-à-dire la langue du peuple rrom. En rromani, il prend deux « r » et se distingue donc du « r » simple, qui existe aussi. En phonologie, on appelle cela une opposition. Par exemple « rani » veut dire « dame », alors que « rrani » veut dire « branche ». Depuis les débuts de la littérature rrom dans l’Union soviétique des années 1920, ce son particulier était transcrit en double « r », transcription reprise dans l’alphabet du rromani adopté en 1990 par l’Union rromani internationale.

L’apparition du mot en français, mais aussi dans d’autres langues, est très récente. Jadis, et encore aujourd’hui d’ailleurs, on parle de « tsigane », de « romanichel », de « bohémien » etc. Parce que ces mots portent souvent à confusion, il est préférable et de plus en plus préféré d’utiliser le mot « rrom », qui est emprunté donc au rromani, et cela de fraîche date. Ainsi, comme pour tous les emprunts récents, on utilise l’orthographe de la langue d’origine et on décline selon les règles de la langue d’arrivée : un rrom, deux rroms.
(source Café Babel)

Autre explication-

L’explication du double r, c’est simplement une question de phonétique. Quand un Rrom roule le “r” comme dans “baro”, qui signifie “grand”, on écrit le r “r” tout seul, mais quand il ne le roule pas comme dans “Rrom” (cf. quand un Parisien dit “Paris”), on écrit deux rr pour distinguer les deux prononciations. D’accord, c’est bizarre que le r simple roule et le rr double ne roule pas, on attendrait plutôt le contraire : un grand Rrom= jekh barrrrro Rom, bon ce sont les mystères de la phonétique. (source le correcteur, le Monde)


20:49 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.