31/08/2008

Rroms - Ecran de fumée italien

« L’Italie est de loin le pays européen où l’on meurt le plus sur les lieux de travail, presque le double qu’en France et 30% de plus qu’en Allemagne et en Espagne. (…) On meurt deux fois plus que sur la route et huit fois plus que par meurtres. Les meurtres ont même diminué d’un tiers au cour des onze dernières années (de 1.042 cas en 1995 à 663 en 2006), alors qu’en même temps sur les chantiers et lieux de travail, l’année dernière, 1.170 ouvriers ont perdu la vie ». (rapport Censis août 2008)

Maroni à qui on connaît une sale manie de gonfler les chiffres concernant la présence des Rroms en Italie, dénonce les chiffres exagérés du rapport.

Les Rroms chassés, les ouvriers en enfer, les communistes inquiétés. La Ligue du Nord a réussi à faire croire aux Italiens que le danger venait des Rroms et des immigrants. Tandis que la machine à tuer implacable se met en place et tue officiellement Italiens et clandestins qui travaillent dans des conditions inhumaines et qui meurent dans un silence épouvantable.

La Ligue du Nord a même réussi à persuader le monde ouvrier que le danger venait essentiellement des Rroms. Mais les chefs d'entreprise ce ne sont pas eux. Ceux qui les font travailler jour et nuit. Ceux qui instaurent le travail sur appel, la précarité, qui poussent les ouvriers à devoir consommer de la cocaïne, sur le lieu de travail pour suivre la cadence infernale.
Ce ne sont pas les Rroms, ces chefs d'entreprise tueurs et protégés par la Ligue du Nord !

*"Face à cela on peut dire que la criminalité organisée, mafieuse ou pas, peut se réjouir trois fois : elle engrange des profits faramineux sur la peau des immigrés et des travailleurs au noir, même italiens, elle s’enrichit par le trafic de drogue sur la peau de ces mêmes travailleurs qu’elle exploite, directement ou indirectement, et pour couronner le tout elle peut profiter d’une classe politique qui lui fournit une absolution tant légale que morale."

Et par-dessus tout , c'est devenu la guerre, entre eux, des plus pauvres, des plus exploités. Tandis que la Ligue du Nord , à opposer les uns aux autres, arrive à les exploiter, à les opprimer et profiter de tous encore et encore davantage.

Les Rroms criminels ? - Ecran de fumée machiavélique pour cacher le vrai massacre de la classe ouvrière italienne et des immigrants clandestins réduits à l'esclavage.







*
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7055 - Excellent article de Acone Ludmila :La classe ouvrière va en enfer
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6858 - un autre que je vous recommande : A feu et à sang - Roms, immigrants et ouvriers en Italie

14:14 Publié dans Solidarité | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Viva Italia!

A.

Écrit par : Asterix | 31/08/2008

avant tout on dit viva l'italia...

en plus permettez moi de vous dire Ms Asterix
que le fond et l'épaisseur maximale de votre pensée
peut très bien se mesurer en passant par votre lexique si varié et si originel

mais qu'est qu'on peut s'attendre d'un personnage de dessin animé hein..`?

Écrit par : luzia | 01/09/2008

Bravo pour cet article !

Travailleurs, Rroms ou Gadjé, une seule classe ouvrière ! A bas le racisme !

Écrit par : gadjo internationaliste | 02/09/2008

Je suis pour la classe ouvrière des Roms, mais pour l'instant nous n'avons sur Genève pas les plus besogneux...

Écrit par : demain | 02/09/2008

Les commentaires sont fermés.